REVIZ.fr – Addition et soustraction

Niveau : sixième
Matière : mathématiques (algèbre)

Faire une addition, c’est faire la somme de 2 nombres que l’on appellent des « termes ». Exemple : 135,7 + 11,25 = 146,95

Dans cet exemple, 135,7 et 11,25 sont les termes de l’addition et 146,95 est la somme.

Propriétés

Une somme de plusieurs termes ne change pas si :

  • on modifie l’ordre des termes
    Par exemple, 10 + 5 = 5 + 10 = 15
  • on regroupe les termes de son choix
    exemple : 3 + 2 + 5 = ( 3 + 2 ) + 5 = 5 + 5 = 10

Faire une soustraction, c’est calculer la différence entre 2 nombres.
Par exemple, 7 – 2 = 5. Dans cet soustraction, 7 et 2 sont les termes de la soustraction et 5 est le résultat (la différence).

Remarque

Pour pourvoir effectuer une soustraction, il faut que le premier terme soit supérieur ou égal au second terme.

Certains calculs sont parfois difficiles à faire de tête. Pour vérifier que l’on n’a pas fait une bête erreur de calcul, on peut calculer un ordre de grandeur du résultat en utilisant des nombres proches mais plus faciles à additionner ou à soustraire.
L’ordre de grandeur permet d’avoir une idée approximative du résultat final.

Exemple

Prenons par exemple l’addition 1002,75 + 48,99. Ce calcul est difficile à réaliser de tête. Par contre, 1002,75 est proche de 1000 et 48,99 est proche de 50. On peut donc déduire que le résultat de 1002,75 + 48,99 sera proche de 1000 + 50 = 1050.

1050 est un ordre de grandeur du résultat. Si on trouve un résultat éloigné de 1050 en calculant 1002,75 + 48,99, cela signifie qu’on aura probablement fait une erreur de calcul.

REVIZ.fr – Addition et soustraction
Retour en haut