REVIZ.fr – Principe de conservation de l'énergie

Niveau : première
Matière : physique (conservation de l’énergie)

Il en existe plusieurs sortes. L’anthracite contient 95% de carbone, la houille 70 à 90% tandis que la lignite en contient moins de 70%.

 Le pétrole et les sources naturelles

Le pétrole est la première source d’énergie en France.

 Les sources nucléaires

exemple : l’uranium

Les sources renouvelables

 Le Soleil

Il nous fournit de l’énergie sous forme de rayonnement.

 Le vent

Nous pouvons utiliser son énergie grâce aux éoliennes.

 L’énergie hydraulique

Lorsque l’eau coule d’un endroit vers un autre situé plus bas, elle possède une énergie que l’on exploite par exemple dans les barages hydrauliques.

 L’énergie des marées

Le flux et reflux de la marée permettent de faire fonctionner des usines marée-motrices, comme celle de Rance.

 La géothermie

L’eau se réchauffe au contact des roches chaudes situées sous terre. On peut ensuite utiliser cette eau chaude pour chauffer des bâtiments.

 La biomasse

On utilise les végétaux comme combustible.

Dans cette forme d’énergie, on distingue l’énergie potentielle EP (élastique, de torsion ou de pesanteur) et l’énergie cinétique EC.

Energies microscopique UMIC

Il y a l’énergie cinétique microscopique (liée à la température) et l’énergie potentielle d’interaction microscopique (énergies chimique et nucléaire).

Energie totale d’un système

L’énergie totale d’un système est la somme de ces deux énergies.

E = EM + UMIC

Un objet n’est jamais isolé : il est au moins soumis à son poids. Si l’on considère le système { Terre / Objet } et que l’on néglige les interactions avec les autres planètes, les étoiles et les frottements de l’air, alors on peut estimer que le système est isolé.

Lorsqu’un système est isolé, son énergie totale (microscopique et macroscopique) est constante.

REVIZ.fr – Principe de conservation de l'énergie
Retour en haut